Écologique et économique, la pompe à chaleur (PAC) est l’équipement idéal pour produire votre propre énergie, réduire votre facture et préserver l’environnement. Cette installation est tout à fait capable d’assurer le chauffage de l’ensemble de votre habitation. Elle peut aussi être utilisée pour fournir de l’eau chaude sanitaire.

Et si vous souhaitez revendre votre logement, sachez que la présence d’un tel système de chauffage ne peut que lui apporter une plus-value.

Un système de chauffage écologique

Si vous souhaitez investir dans une installation constituant une plus-value immobilière et respectueuse de l’environnement, misez sur la pompe à chaleur.
Il en existe plusieurs types selon la source d’énergie renouvelable employée. En fonction des besoins et de la configuration du terrain, il est possible de puiser les calories en provenance de la terre, de l’air ou de l’eau d’une nappe phréatique.

La PAC géothermique puise l’énergie du sol à l’aide de capteurs initialement prévus à cet effet. La PAC hydrothermique capte la chaleur de la nappe phréatique ou d’un cours d’eau à proximité d’une habitation. Ce système utilise un forage spécifique et permet d’obtenir une chaleur continue entre 7 et 12 degrés.

Enfin, la PAC aérothermique utilise l’air extérieur comme source de calories. Quel que soit l’équipement mis en place, ce système fera grimper la valeur de votre bien immobilier, d’où une plus-value lors de sa revente.

Avec une pompe à chaleur, vous n’aurez pas besoin d’installer un conduit d’évacuation. En effet, cette installation ne dégage pas d’odeur et ne rejette aucune substance polluante dans l’atmosphère. C’est pour cette raison d’ailleurs qu’elle bénéficie d’une plus-value écologique sur le marché de l’immobilier.

Un gain économique intéressant

pompe-chaleur-économique-gain-avantages

En dehors du gain lors de la revente de votre logement grâce à la plus-value permise par la pompe à chaleur, vous bénéficierez de nombreux avantages économiques. Comparé aux autres sources de chauffage, cet équipement est en mesure de produire 3 à 4 fois plus d’énergie qu’il n’en consomme. Ainsi, une PAC consommant 1 kWh d’électricité peut restituer en moyenne l’équivalent de 3 à 4 kWh d’énergie thermique.

La plus-value de l’immobilier vert dépend notamment de sa performance énergétique. Si vous installez une pompe à chaleur, le rendement obtenu dépend de plusieurs critères, notamment de la source de calories (sol, air ou eau) et du dispositif d’émission.

Selon les besoins de l’habitation, ce système peut comprendre des radiateurs à basse température, des ventilo-convecteurs ou un dispositif d’émission de chauffage par le sol. À titre indicatif, une PAC air-air permet de réaliser jusqu’à 50 % d’économie d’énergie tandis qu’un modèle air-eau peut réduire votre facture énergétique jusqu’à 70 %.

Pour une habitation ayant une forte plus-value, une autosuffisance énergétique ne peut être qu’un bon point. Plusieurs moyens, comme la combinaison d’une PAC avec des panneaux solaires pour l’électricité, vous permettent d’avoir un gain d’énergie à 100 %.

Un investissement rentable

La plus-value obtenue grâce à la mise en place d’une pompe à chaleur constitue également un bon point si votre bien immobilier est destiné à la location. Notons au passage que la PAC vous permet de gagner un bénéfice de 20 points lors de l’établissement du certificat de performance énergétique.

Malgré l’argument locatif intéressant et la plus-value lors de la cession, la pompe à chaleur représente un investissement important en termes de budget. Le coût de cette installation est compris entre 8 000 euros et 15 000 euros. Il varie en fonction du modèle.

Plusieurs dispositifs mis en place par le gouvernement permettent toutefois de diminuer le coût de l’installation d’une pompe à chaleur. Une réduction d’impôt de l’ordre de 30 % vous sera accordée lors de l’achat d’une PAC géothermique ou d’un modèle air-eau.

Précisons que vous ne pouvez pas prétendre à cette aide avec une pompe à chaleur air-air. Par ailleurs, ce dispositif est soumis à des conditions d’éligibilité comme la performance de l’équipement, son installation par un professionnel RGE (Reconnu Garant de l’Environnement), etc.

Lors de la réalisation des travaux, vous pouvez également obtenir un financement avec un crédit éco-prêt à taux zéro. À cela peuvent s’ajouter d’autres aides de l’Anah ou des subventions des collectivités locales.

Bilan énergétique